Édition 2019

Nuit magique

« La nuit est une femme vêtue d’un manteau bleu constellé,
avec deux grandes ailes éployées dans le dos ;
sa carnation est sombre, son front orné d’une couronne de pavots ;
dans les bras, elle porte deux enfants endormis,
à droite un enfant blanc, le sommeil,
à gauche, un enfant noir, la mort. »

Cesare Ripa. Iconologia (1593)

« Régnez, divin sommeil, régnez sur tout le monde,
Répandez vos pavots les plus assoupissants ;
Calmez les soins, charmez les sens,
Retenez tous les cœurs dans une paix profonde. »
Philippe Quinault. Atys. Tragédie lyrique de J-B. Lully (1676) Acte III, scène 4

Les bruits et la fureur du jour cessent enfin. Une douce brise venue des cols chasse la chaleur accablante. Au-dessus des cimes, Vénus point dans le ciel qui soudain s’obscurcit. C’est le soir.

Profitons de la fraîcheur des soirées en montagne, pour plonger, à l’occasion de quinze concerts, dans une nuit délicieuse, une nuit pleine de songes et de sortilèges, en un mot, une nuit baroque !

Au programme, deux contes à dormir debout pour les petits et les grands, une Notte de Vivaldi incandescente par François Lazarevitch, les Variations Goldberg sous les doigts de Jean Rondeau dans une ravissante église baroque fraîchement restaurée, des sérénades napolitaines aux sons de la mandoline et du colascione, un Noël baroque dans les missions d’Amérique latine, et bien d’autres choses encore…

Des artistes majeurs de la scène baroque actuelle, Les musiciens de Saint-Julien, Concerto Soave, Lucile Richardot, Jean-Luc Ho, Alice Julien-Laferrière, mais aussi la génération montante : le déjà très en vue Escadron volant de la Reine, le jeune baryton français Romain Bockler, la soprano Anaïs Bertrand, le violiste Robin Pharo et son ensemble Près de votre oreille, l’ensemble Agamemnon de François Cardey, El gran teatro del mundo, jeune ensemble espagnol repéré par le dispositif européen EEEmerging… Sous la direction de Nicole Corti, deux maîtrises rejoindront le chœur Spirito pour clore en beauté cette édition placée sous le signe de la nuit.

Cet été, Diane, Circé et Morphée seront nos guides lors de quinze concerts illuminés, où les raretés côtoieront les grandes œuvres du répertoire.
Mélomanes insomniaques, noctambules, ou tout simplement rêveurs ? Cette édition 2019 – hymne à la nuit – est faite pour vous !

Jean-Luc Hyvoz
Directeur artistique