anthea

Le Concert de l’Hostel Dieu

Franck-Emmanuel Comte : direction musicale
ANTHEA PICHANICK : CONTRALTO
Aude Walker-Viry : violoncelle
Reynier Guerrero : violon
Franck-Emmanuel Comte : clavecin
Jeudi 15 juin • 21h
Église Saint-Grat • Conflans (Albertville)
Concert prestige en avant-première
Purcell, Music for a while
Music for a while est l’un des airs les plus admirables de Purcell. Les vers soulignent le pouvoir magique de la musique qui soulagerait pour un moment (for a while) des souffrances de la vie. Mais avec ses sublimes basses obstinées, c’est avant tout d’éternité dont nous parle Purcell. La voix profonde et envoûtante de la contralto Anthea Pichanik rend à merveille cette alliance du texte et de la musique qui caractérise le génie de « l’Orphée britannique ». Le Concert de l’Hostel Dieu est soutenu par la DRAC Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la Ville de Lyon, l’ADAMI et la SPEDIDAM.
Site web
AMARILLIS

Ensemble Amarillis

Héloïse Gaillard : flûte à bec et hautbois baroque • Violaine Cochard : clavecin
Amélie Michel : traverso • Meillane Wilmotte : flûte à bec et traverso
Alice Piérot : violon concertant • David Plantier : violon
Alix Boivert : violon et alto • Laurent Muller-Poblocki : alto
Annabelle Luis : violoncelle • Ludovic Coutineau : contrebasse
Mardi 1er août • 21h
Église Saint-Grat • Conflans (Albertville)
Concert d’ouverture
EFFERVESCENCE CONCERTANTE
Concertos de J-S Bach et G-P Telemann
Georg Philipp Telemann et Johann Sebastian Bach, amis de cœur et d’esprit, aimaient transgresser les règles établies et explorer, chacun à leur manière, les formes et les styles de l’époque baroque. Proposée par un ensemble phare de la scène baroque actuelle, une passionnante confrontation de deux génies du Baroque grâce à des pièces où la virtuosité règne en maître.
Site web
VOCES-SUAVES

Ensemble Voces Suaves

2 sopranos, alto, 2 ténors, 2 basses et théorbe (8 musiciens)
Mercredi 2 août • 21h
Cathédrale Saint-Pierre • Moûtiers
Concert nouveaux talents
T’amo mia vita
Madrigaux amoureux de Claudio Monteverdi
Entièrement consacré au « Divin Claudio », le programme met en avant l’écriture révolutionnaire du maître vénitien, dont on fête cette année les 450 ans de la naissance. Un florilège des plus beaux madrigaux dont le célèbre Lamento della ninfa. Le jeune ensemble suisse formé à la prestigieuse Schola cantorum de Bâle a été repéré par le label européen EEEMerging (Emerging European Ensembles).
Site web
chantal-violaine

Chantal Santon, soprano • Violaine Cochard, clavecin

Jeudi 3 août • 21h
Église Saint-Martin • Les Allues (Méribel)
Soirée Prestige
Airs de France et d’Angleterre
Lambert, Charpentier, Dowland, Purcell
Pourtant intimiste, ce programme met à l’honneur la dimension théâtrale d’œuvres parmi les plus bouleversantes de quatre compositeurs majeurs du XVIIe siècle. Complices de longue date, Violaine Cochard et Chantal Santon allient leur talent dans ce récital à deux voix, où les pièces instrumentales font si magnifiquement écho aux pièces vocales.
Site web
francois-cardet

François Cardey : cornet à bouquin & direction artistique • Louis Capeille : harpe triple • Anna Pabst conteuse • Bérengère Cournut : auteure

Vendredi 4 août • 18h
Église Saint-Eusèbe • Feissons-sur-Isère
Concert nouveaux talents
Nuit d’or
Un conte musical pour tous publics
« Cette nuit-là, tout était calme dans le village… ». Mais soudain, dans le chœur de la petite église baroque, rien ne va plus : les anges dorés et joufflus qui scintillent au clair de lune défroissent leurs ailes et se mettent à jouer de la musique ; les vénérables statues de saint Antoine et de saint François se réveillent en sursaut et s’animent, un indescriptible désordre s’ensuit… Petits et grands, laissez-vous conter l’histoire pleine de merveille de ce retable qui, le temps d’une soirée, devient un petit théâtre baroque. Sonates, sinfonias et autres pièces virtuoses se mêlent au texte plein de malice de Bérengère Cournut. Une commande de la Fondation FACIM. Le projet Nuit d’or bénéficie du soutien du dispositif Créations en cours coordonné par la Fondation Médicis-Clichy-Montfermeil, et lancé par le Ministère de la Culture et de la Communication et le Ministère de d’Education Nationale.
Site web
AGAMEMNON

Ensemble Agamemnon

Anaëlle Blanc-Verdin : violon • François Cardey : cornet
Arnaud Brétécher : sacqueboute • Lucile Tessier : basson
Mathieu Valfré : clavecin et orgue
Samedi 5 août • 21h
Église Saint-Jean • Saint-Jean-de-Belleville
Dimanche 6 août • 21h
Église Saint-Jean-Baptiste • La Perrière
Concert nouveaux talents
Wunderkammer, le cabinet de curiosités
Désir et passion dans la musique allemande du XVIIe siècle
Ne vous y trompez pas ! Derrière ce look de dandy punk se cache un infatigable découvreur de raretés et un virtuose accompli du cornet à bouquin. Mêlant découverte d’étrangetés et démarche scientifique, François Cardey et son ensemble nous ouvrent les portes d’un drôle de cabinet de curiosités musicales. Dans des pièces qui portent encore parfois la marque de l’Italie, les compositeurs viennois et allemands développent un étonnant « stylus phantasticus », où rivalisent, avec une liberté inouïe, fantaisie et virtuosité.
Site web
jean-francois

Ensemble Sébastien de Brossard

Fabien Armengaud : direction musicale
Jean-François Novelli : ténor • Maud Caille : flûte à bec
Yuka Saïtô : viole de gambe • Fabien Armengaud : orgue, clavecin et direction
Lundi 7 août • 21h
Église Saint-Sigismond • Champagny-en-Vanoise
Mardi 8 août • 21h
Église Saint-Grat • Conflans (Albertville)
Concert découverte
Telemann, du profane au sacré
Musique vocale et instrumentale
Composant dans tous les genres musicaux, Georg Philipp Telemann (1681-1767) est l’auteur le plus prolixe de son époque. Avec finesse et sensibilité, Fabien Armengaud aborde deux des facettes de ce compositeur génial : l’œuvre sacrée avec des cantates pour voix, flûte à bec et basse continue d’une part, l’œuvre profane avec des sonates en trio d’autre part. Ne manquez pas ce concert découverte qui dévoile des pièces étonnantes d’invention.
Site web
haller

La Chapelle Rhénane

Benoît Haller : direction musicale
Salomé Haller : soprano • Benoît Haller : ténor & direction
Clémence Schaming : violon • Liselotte Emery : cornets à bouquin et flûtes
Mélanie Flahaut : flûtes et basson • Claire McInyre : sacqueboutes
Elodie Peudepièce : violone • Freddy Eichelberger : orgue
Mercredi 9 août • 21h
Cathédrale Saint-Pierre • Moûtiers
Soirée prestige
A Broken Consort
Heinrich Schütz, Dietrich Buxtehude, Johann Sebastian Bach
La Chapelle Rhénane, qui compte aujourd’hui parmi les ensembles les plus importants dans le riche paysage de la musique ancienne, allie les pièces du génial compositeur allemand Schütz à celles de maîtres plus souvent célébrés. Un concert sous forme de « broken consort », c’est-à-dire mêlant les instruments de plusieurs familles et les voix.
La Chapelle Rhénane bénéficie du soutien du Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Grand Est, de la Région Grand Est ainsi que de la Ville de Strasbourg. D’autres partenaires forts ont attribué leur confiance à la Chapelle Rhénane, notamment la Fondation Orange, la Fondation Royaumont – Centre de la Voix et Les Gémeaux – Scène Nationale de Sceaux (direction Françoise Letellier).
Site web
benoit-haller

La Chapelle Rhénane

Benoît Haller : direction musicale
Benoît Haller : ténor & direction • Christophe Einhorn : ténor
Élodie Peudepièce : violine • Sébastien Wonner : clavecin
Marie Bournisien : harpe
Jeudi 10 août • 21h
Église Saint-Martin • Saint-Martin-de-Belleville
Soirée prestige
Claudio Monteverdi, Prima la parola
Extraits de : Selva morale e spirituale, Vêpres à la Vierge, Madrigaux, L’Orfeo, Le Retour d’Ulysse dans sa patrie, Salve regina…
À la charnière des XVIe et XVIIe siècles, Monteverdi (1567-1643) est à la fois le musicien de la synthèse des styles et le précurseur de l’esprit baroque en musique. Mais comment le génial compositeur des Vêpres, des Madrigaux et de l’Orfeo approche-t-il ces différents genres ? Le sacré et le profane s’opposent-ils ou ne sont-ils que les facettes de sentiments universels ? La Chapelle Rhénane nous guide avec bonheur dans cet univers monteverdien. Une distribution minimale pour un effet maximal !
COULISSES DU FESTIVAL : Rendez-vous à 18h devant l'église Saint-Martin
Site web
maude

Maude Gratton

Ensemble Il Convito
Maude Gratton : clavecin • Stéphanie Paulet, Sophie Gent : violons
Gabriel Grosbard : alto • Emmanuel Jacques : violoncelle • Joseph Carver : contrebasse
Vendredi 11 août • 21h
Église Saint-Sigismond • Aime-la-Plagne
Samedi 12 août • 21h
Église Sainte-Agathe • Queige (Beaufortain)
Concerts de clôture - Soirées prestige
Wilhelm Friedemann Bach
Concertos pour clavecin et cordes
Pour la clôture, place à Wilhelm Friedemann Bach, le génial mais trop méconnu fils de Jean-Sébastien. Maude Gratton nous dévoile de bien virtuoses concertos pour clavecin et cordes, dont l’un, visionnaire, préfigure le Romantisme. Magistralement enregistré il y a deux ans déjà, le disque qui reprend les pièces du programme a été classé parmi « The 10 Best Classical Recordings of 2015 » par le Magazine Forbes (USA).
COULISSES DU FESTIVAL : Rendez-vous à 18h devant l'église Sainte-Agathe
Site web