Église Saint-Martin

VIllargerel • 73260 AIGUEBLANCHE
Contrairement à la plupart des églises dites « halles » des paroisses de Tarentaise, (et hormis quelques vastes sanctuaires principalement dévolus aux pèlerinages mariaux à l’image de Notre-Dame-de-La-Vie à St-Martin-de-Belleville ou de Notre-Dame-des-Vernettes à Peisey-Nancroix), l’architecte Nicolas Deschamps a imaginé ici au cœur d’un « enclos presbytéral » entièrement reconstruit à neuf de 1682 à 1685, un savant édifice de plan centré surmonté d’une coupole à lanternon. Mais si le somptueux mobilier du retable majeur et du retable latéral du Rosaire a été réalisé entre 1707 et 1712 par un Jacques Clérant alors au faîte de sa - légitime - renommée à travers toute la vallée, réutilisant d’ailleurs pour partie certains éléments du retable majeur réalisé un demi-siècle au préalable dans de plus modestes dimensions par le non moins célèbre François Cuénot, l’originalité des lieux tient surtout au retable pourtant peint à l’économie d’un trompe l’œil rustique dans le croisillon sud, lors de l’achèvement des travaux de gros œuvre, dans l’attente des fonds nécessaires à l’érection d’un autel sculpté de plus noble facture et rendu à son charme d’antan par la vertu d’une méticuleuse restauration à l’entame de la dernière décennie du XXe siècle.